Accueil Portrait

Assemblée de Bretagne. G. Le Bris favorable
Jeudi, 13 Mars 2014 17:23

Le député Gilbert Le Bris est l’un des tout premiers parlementaires à apporter un soutien à l’idée de son collègue PS Jean-Jacques Urvoas de réfléchir à une « Assemblée de Breta- gne ». Le projet de ce dernier est de créer une collectivité unique pour la Bretagne, avec 142 conseillers terri- toriaux au lieu des 284 actuellement en place dans les quatre conseils généraux et au conseil régional.

« Une fenêtre est ouverte »

« Je ne suis pas forcément d’accord sur tous les détails de son projet, mais en tout cas il est grand temps de mettre de l’ordre dans le mille- feuille territorial actuel : avec la gau- che au pouvoir, une fenêtre d’évolu- tion est ouverte, profitons-en », sou- ligne Gilbert Le Bris. Pour lui, l’accu- mulation des niveaux traditionnels, la commune, le département et l’État, et plus récents, les commu- nautés de communes, la région et l’Europe, rend les institutions illisi- bles. « Nous arrivons au bout ce que le système représente en termes de vacuité et d’irresponsabilité », souli- gne-t-il.

Selon le député, la Bretagne peut justement, de par son identité, être en pointe dans cette simplification. « Ouvrons la réflexion sur ce que nous voulons faire des Départe- ments et de la Région, celle-ci devant rester selon moi en pointe, avant ensuite de passer, pourquoi pas, par un référendum et des amen- dements possibles dans des textes législatifs », explique-t-il.
Et de souhaiter le démarrage d’une grande discussion entre socialistes bretons sur ce sujet.

« Nous arrivons au bout ce que le système représente en termes de vacuité et d’irres- ponsabilité », selon Gilbert Le Bris. (Télégramme du 13 mars 2014)

 
Editorial

Bienvenue à toutes et à tous sur ce site Internet, nouvelle version, souhaité afin de mieux vous informer de mon action en tant que député et éventuellement de solliciter vos réactions ou suggestions. Au-delà des échanges que nous pouvons avoir par courrier ou contact direct, ce site constitue un véritable lien d’interactivité entre nous créant de nouvelles conditions d'un dialogue continu entre vous et moi.

Vous y découvrirez les projets que je mène tant à l'Assemblée Nationale que dans la huitième circonscription, ainsi que des informations diverses (liens, informations pratiques..), billets d’humeurs et mes commentaires sur des thèmes d'actualité. Ainsi, vous pourrez vous informer sur mon action au Palais-Bourbon dans le domaine législatif, le contrôle du gouvernement et mes initiatives.

Vous serez également en mesure de suivre mon travail en faveur de la huitième circonscription sur des thèmes tels que par exemple l'éducation, les services publics, le social, l'aménagement du territoire, l'environnement, l'agriculture, la pêche, la sécurité maritime et l’agroalimentaire. Il ne s'agit-là que d'une présentation succincte mais je demeure naturellement à votre disposition pour vous communiquer toute information que vous souhaiteriez obtenir. Pour cela, il vous suffit simplement de me contacter directement sur ce site ou par e-mail à l'Assemblée Nationale ou en circonscription.

signature-editorial

 

 
Curriculum vitae
portrait-gilbert-le-brisGilbert Le Bris

Né le 3 mars 1949 à Concarneau (Finistère)
Circonscription d'élection : Finistère (8ème)
Groupe politique : Socialiste, radical, citoyen et divers gauche
Commission : Membre de la commission de la défense
Suppléant : Mme Marie- Isabelle Doussal


Mandats et fonctions à l'Assemblée nationale

Mandat : Réélu le 17/06/2007 (Date de début de mandat : 20/06/2007 (élections générales)
Commission : Membre de la commission de la défense

Anciens mandats et fonctions à l'Assemblée nationale
* Élu le 14/06/1981 - Mandat du 25/07/1981 (remplacement d'un député nommé au Gouvernement : M. Louis Le Pensec) au 03/04/1983 (Démission)
* Réélu le 05/06/1988 - Mandat du 29/07/1988 (remplacement d'un député nommé au Gouvernement : M. Louis Le Pensec) au 01/04/1993 (Fin de législature)
* Réélu le 01/06/1997 - Mandat du 05/07/1997 (remplacement d'un député nommé au Gouvernement : M. Louis Le Pensec) au 18/06/2002 (Fin de législature)
* Réélu le 16/06/2002 - Mandat du 19/06/2002 (élections générales) au 19/06/2007 (Fin de législature)

Anciens mandats locaux

* Maire de Concarneau (Finistère) de 1983 à 2008, j'ai fait le choix de ne pas me représenter

* Conseil général du Finistère
du 26/03/1979 au 17/03/1985 (Membre du conseil général)
du 18/03/1985 au 29/03/1992 (Membre du conseil général)

Conseil régional de Bretagne
du 17/03/1986 au 10/08/1988 (Membre du conseil régional)


 
Portrait
Je ne suis pas né de la dernière «législature»... qui m’a permis de commencer mon cinquième mandat de député ; mais c'est l'élection de 2002 qui  m’a donné ma pleine légitimité démocratique parlementaire en étant élu sous mon propre nom et non comme suppléant. En effet, dès 1981 j’étais un des plus jeunes de la nouvelle vague au Palais Bourbon, et sûrement le plus jeune député démissionnaire en 1983 pour permettre à Louis Le Pensec, qui avait refusé un ministère, de redevenir député.
Parallèlement, fort d’un véritable ancrage local puisque j’ai été conseiller général du Finistère et conseiller régional de Bretagne, je fus surtout maire de Concarneau sans discontinuité de 1983 jusqu’en 2008 où je n’ai pas souhaité me représenter.
De ma formation universitaire (Diplômé d'Etudes Supérieures de Droit Public et de Sciences Politiques – Auditeur à l'Académie de Droit International de la Haye), j’ai gardé le goût du droit que j’ai enseigné en Faculté, pratiqué professionnellement et élaboré lorsque j’étais assistant parlementaire – de la toute première génération en 1976 ! – puis député.
J’ai donc déposé plusieurs propositions de loi, dont l'une visant à réprimer plus sévèrement et à instituer des tribunaux compétents pour les pollutions volontaires de la mer («dégazages») qui, adoptée à l'unanimité par le Parlement, est devenue la loi du 3 mai 2001, dite «Loi Le Bris», qui prouve quasi quotidiennement son efficacité. Membre de la Mission d'information sur le blanchiment des capitaux en Europe  et membre de la commission de la Défense nationale, je suis actuellement chargé de mission sur l’Europe de la Défense. Ancien commissaire de la Marine Nationale et officier de réserve, j’ai toujours été attentif à ce qui touche au maritime, civil et militaire et je me suis spécialisé dans les questions concernant des problèmes de la mer et de la pêche. Membre de la délégation française à l'Assemblée parlementaire de l'OTAN. Je préside le groupe d'amitié France-Seychelles et l'on sait que ce pays entretient de forts liens économiques, en particulier à travers la pêche thonière tropicale, avec la ville de Concarneau. Tant à l'Assemblée qu'au sein d'une circonscription à la fois maritime et rurale, je poursuis un travail de chaque instant pour l'aménagement du territoire et l'environnement, la pêche et l'agriculture, l'emploi et la valorisation des services publics. Sur un plan plus personnel, j’aime consacrer mon temps à ma famille et au sport en général. Ceci dit, si vous voulez me faire plaisir, n'hésitez pas à me parler d'œnologie ou de gastronomie et je vous vanterai surement les charmes de ma circonscription qui, des fruits de mer de Concarneau aux peintres de Pont-Aven, des sites de Doëlan ou du Pouldu aux huîtres du Belon, de la vigueur économique de Quimperlé au patrimoine et à la douceur de vivre rurale, recèle des trésors que je ne me lasse pas de raconter.

 
Ma suppléante - Anne Maréchal

 

Anne Maréchal, 48 ans - 4 enfants

Après des études supérieures, Anne a choisi le métier de professeur des écoles qu elle exerce à Quimperlé. pour avoir exercé dans différentes écoles et plusieurs communes depuis son affectation en sud-Finistère, elle a sillonné pratiquement toutes les communes de notre circonscription qu elle connaît donc très bien. Elle milite depuis l'année 2000 au Parti socialiste où son dynamisme et son talent ont été vite remarqués ce qui lui a valu de prendre rapidement des postes de responsabilités, y compris au niveau départemental.

parallèlement à ses engagements familiaux et professionnels, Anne est devenue à Clohars-Carnoët d abord conseillère municipale dans l'opposition (2001-2008) puis 1ère adjointe au maire en charge de l'économie, du tourisme et de l environnement (2008-2014). Pendant cette période, elle était aussi conseillère communautaire de la COCOPAQ (Communauté de communes du Pays de Quimperlé).

 


Copyright 2008 © Gilbert le Bris - Conception & hébergement icomme - Mentions légales