Accueil Blog notes Soutien passif

Soutien passif
Mardi, 31 Janvier 2017 14:12

J’ai défendu Manuel Valls, c’est Benoit Hamon qui a gagné. Ma position dans la présidentielle sera désormais celle d’un soutien passif.

Soutien : car notre candidat a été choisi clairement au terme d’une primaire régulière. Il est donc désormais celui qui va porter les couleurs du Parti Socialiste qui est ma famille politique depuis plus de 40 ans. Je suis loyal à cette famille.

Passif : car je ne ferai pas une campagne active sur des propositions que je n’approuve pas. Je ne les dénigrerai pas non plus car elles sont celles de celui qui va incarner les socialistes durant la campagne électorale. Je n’irai pas sur des estrades pour défendre ce à quoi je ne crois pas mais je ne m’interdirai pas d’être dans une salle où d’autres exposeront le programme présidentiel de Benoit Hamon.

En fait j’adopterai la même position qu’au moment des débats de 2005 sur le Traité Européen. J’avais défendu le non mais quand mon parti a choisi le oui je me suis abstenu de tout commentaire négatif comme de toute promotion d’une approbation que les électeurs français ont, eux aussi, d’ailleurs rejeté !

Ce n’est pas la première fois que ma famille politique, le PS, traverse une crise. Ma position, comme toujours, sera loyauté, fidélité et liberté !

Et ensuite, aux législatives, je ferai un soutien actif, fort et convaincu au remarquable candidat, et député je l’espère, que sera Michaël Quernez.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Copyright 2008 © Gilbert le Bris - Conception & hébergement icomme - Mentions légales