Archivage numérique des diplômes
Mardi, 14 Juin 2016 08:12

COMMUNIQUE DE PRESSE DU DEPUTE GILBERT LE BRIS

A la suite de contacts avec des étudiants et des jeunes il y a un an, le député Gilbert Le Bris a interrogé le gouvernement sur la difficulté pour les anciens élèves de l'enseignement supérieur de réclamer une copie de leurs diplômes et relevés de notes et la possibilité de centraliser ces archives sur un portail internet unique, accessible à tout moment aux anciens étudiants et même éventuellement aux futurs établissements d'enseignement ou recruteurs qui auraient un intérêt à en connaître. Ce système aurait le double avantage de simplifier la gestion administrative des particuliers et d'augmenter la confiance des employeurs et établissements d'enseignements dans les informations qui leur sont transmises.

Madame Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, dans sa réponse et après avoir étudié cette suggestion, lui a apporté la réponse positive suivante :

« La question posée relève du domaine des "coffres-forts numériques". (…) Dans le champ de l'enseignement supérieur et de la recherche, les établissements et regroupements d'établissements ont bien perçu l'importance des coffres-forts numériques dans leurs stratégies de développement de services numériques aux usagers, notamment aux étudiants et anciens étudiants, et proposent à leur initiative des services étendus d'archivage de documents académiques pour leurs diplômés avec des systèmes en propre ou à l'aide d'opérateurs privés. Pour répondre aux attentes de conservation fiable et d'authentification sécurisée, dans le cadre également d'un ensemble de mesures de simplification, le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche a décidé de lancer un service de coffre-fort numérique dédié aux diplômes pour l'ensemble des diplômes nationaux ; service progressivement étendu à l'historique de ces diplômes délivrés depuis 15 ans, soit 25 millions de diplômes environ. (…) C'est un service particulièrement innovant qui va ouvrir courant 2016-2017 et constituera une première à l'échelle du territoire européen.»

Le député est satisfait de cette évolution annoncée et qui répond bien aux préoccupations évoquées.

 
Copyright 2008 © Gilbert le Bris - Conception & hébergement icomme - Mentions légales